Le cœur ferait-il peur ?

C’est le mot “amour” qui est tabou !
Le premier mot qui vient à l’esprit des personnes interrogées est lié à la notion d’interdit. (21% le citent spontanément en première place).
Et le sentiment varie selon l’interlocuteur
On éprouve plus fréquemment des sentiments pour ses collègues que pour ses supérieurs et subordonnés ou ses clients. Les fournisseurs sont ceux pour lesquels les sentiments ont le moins leur place (54% des actifs n’éprouvent jamais ou rarement de sentiments pour eux !).

Attention, la population est partagée en deux
Pour la moitié des actifs en France, il est naturel et utile d’aimer au travail. Mais l’autre moitié trouve cela inutile ou ne se prononce pas.

Difficile d’aimer ? Dangereux d’aimer ? … Sur ces questions, la France est encore coupée en deux.
Un pont de communication est à trouver, mais sont-ils prêts à dépasser ce tabou ?

Tout simplement pour être bien et pour que les organisations fonctionnent correctement sur le plan humain …
Comment ?

Et s’il suffisait déjà d’en parler ? Et sans doute mettre en place des actions pour aider à surmonter cette peur et accompagner la confiance …

Si vous souhaitez connaître toutes les conclusions de cette étude, nous vous invitons à nous contacter.

Les auteurs et partenaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.